Jeep WILLYS 1944. Montage maquette TAMIYA 1/48

Publié le 27 Janvier 2013

 

      P1000679

P1000718

 

 

Base : maquette Jeep WILLYS TAMIYA 1/48   

 

Brève analyse de la maquette de la jeep WILLYS TAMIYA au 1/48 : la boîte que j'ai reçue est des plus sobres et rappelle même certains contenants en carton qui renferment des kits rares en résine. Il s'agit d'une simple boîte cliniquement blanche aseptisée, aussi en carton, sans aucune fioriture avec un dessin de JEEP WILLYS simplement collé (photo n°1) ! Deux étoiles bicolores en bas à gauche rappellent qu'il s'agit d'un kit TAMIYA.

 

En revanche, à l'ouverture, comme d'habitude pour ce fabriquant, on découvre un modèle très finement et intelligemment moulé en un plastique de qualité de couleur verte olive (photo n°2). Un montage sans collage des pièces principales augure une réalisation rapide et sans surprise du kit (photo n°3). On peut toutefois déplorer les trop nombreuses pastilles pour certaines mal placées (notamment derrière les dossiers de sièges AV - Photo n°4 à titre d'exemple).

 

On pourra en outre, pour les plus exigeants, ajouter quelques menus détails dans l'habitacle et sur le capot moteur, comme les attaches de verrouillage sur le capot moteur etc. (Voir les nombreuses photos disponibles sur le net et la photo n°5 à titre d'exemple). Le plan est simple et très clair (photo n°6).
 
diorama-SAIPAN-1944 0746
Photo n°1
 
diorama-SAIPAN-1944 0747
Photo n°2
 
diorama-SAIPAN-1944 0748
Photo n°3
 
CSC 2240
Photo n°4
L'arrière du dossier de la banquette AR avec ses deux pastilles bine visibles.
Élimination au mieux par ponçage difficile à cet endroit.
 
 
JEEP 2
Photo n°5
Le cercle entoure les attaches droites de capot moteur.
Les mêmes se retrouvent côté gauche
 
 
CSC 2235
 Photo n°6
 
Montage de la Jeep WILLYS : il est des plus simples et est résumé par les photos n°7 à 12. Il peut être organisé sous forme de sous-ensembles car les ajustements sont parfaits. Chaque sous ensemble sera par la suite peint en acrylique OLIVE DRAB GUNZE H78 ou TAMIYA XF62 mélangées à un peu de jaune et de blanc pour éclaircir ces couleurs qui pourraient paraître un peu foncées sur un aussi petit véhicule. La photo n°11 montre  la carrosserie+châssis de la jeep juste avant peinture. On y remarquera la présence de quelques ajouts perso comme une bâche ou couverture et un chiffon à l'ARD (photo n°12). Les jantes des roues sont peintes à l'aérographe en même temps que le reste de la jeep. Les pneumatiques sont peints à la main en noir pneu.
Soulignons que la mitrailleuse de la boîte paraît juste et assez détaillée au niveau de la culasse. En revanche, le canon ajouré caractéristique est de mauvaise facture (quelques rangées de trous manquent). Si on décide d'utiliser cette arme avec le véhicule, il faudra la remplacer par une pièce en résine (par exemple)     pour plus de réalisme. Pour ma part, je ne l'utiliserai pas. 
Après peinture, la patine commence par le passage d'un jus de peinture à l'huile REMBRANDT terre de sienne foncée + noir en parts égales, dans de l'essence à briquet. Après 5 mn de séchage, les surfaces sont essuyées au coton de démaquillage et au coton tige pour les opérations de précision.
Un "empoussiérage" à la poudre de pastelle à sec de couleur sable rosé est réalisé au pinceau plat sur les parties basses de la carrosserie, dans les jantes et dans les crans de pneumatiques.
 
 
CSC 2237CSC 2243
                    Photo n°7                                                                                 Photo n°8
CSC 2246CSC 2249
                     Photo n°9                                                                                Photo n°10
 
CSC 2256CSC 2262
                     Photo n°11                                                                              Photo n°12
 
 
P1000613.JPG

   Photo n°13

La jeep après peinture et passage d'un jus à l'huile mais avant empoussiérage. Les accessoires, comme  la pelle US, la mitraillette, les trois sacoches et les paquetages sur le capot moteur, proviennent des boîtes d'accessoires TAMIYA au 1/48. Les attaches de sacoches et les liens qui tiennent les paquetages sur le capot sont en fines bandelettes de feuille d'étain-plomb + boucles de ceintures  en photodec'. 

 

La suite des finitions en images (photos n°14 à 21). 

 

P1000621 

 Photo n°14 

La jeep en phase finale sur laquelle il ne manque que le pare-brise, l'optique avant gauche et le retroviseur.

 

P1000623P1000624

      Photo n°15                                                         Photo n°16

 

P1000634

 Photo n°17    

 

P1000643

 Photo n°18

 

P1000701

Photo n°19

P1000707

Photo n°20

P1000718

      Photo n°21

 

Ce petit véhicule militaire est visible en situation sur une scène se déroulant sur l'île de SAIPAN en 1944 avec un zéro A6M5 capturé par les GI (voir article dans ce blog intitulé "la fin d'un mythe").    

 

PO

Rédigé par scalefighters PO et JLM

Publié dans #Montage maquette véhicule

Repost 0
Commenter cet article

Windows new operating system 02/01/2015 13:15

This is one hell of a sweet ride. Wish I could own one such beast so that I can go on for long rides as much as I want to. I am sure that it would be something more than just a usual trip.