Les gris du camouflage russe de la seconde guerre mondiale - Du gout et des couleurs

Publié le 24 Octobre 2014

Les gris du camouflage russe de la seconde guerre mondiale - Du gout et des couleurs

Ceux qui s'intéressent à la chasse russe de la deuxième guerre mondiale connaissent bien le fameux camouflage composé de  deux gris (un foncé et un plus clair codé AMT11 et AMT12) qui recouvrait l'extrados des La5FN et La7 durant la 2nd guerre mondiale. Ils ont très longtemps été définis comme étant un gris moyen et un gris plus clair, tous les deux obtenus en mélangeant du noir et du blanc en proportions différentes d'après ce que je sais.

 

De nouvelles informations a priori assez récentes auraient permis de corriger une soit disant erreur de tons concernant ces deux gris. Ces informations seraient basées sur l'interprétation des couleurs relevées sur des vestiges d'avions retrouvés qui semblent indiquer que ces deux tons de gris étaient en fait plus sombres.

 

Franchement et honnêtement, ces vestiges qui ont environ 70 ans peuvent tout au plus confirmer qu'il s'agissait bien de gris de deux tons différents (cette différence se distingue très bien sur la quasi totalité des photos d'époque - Voir ci- après) mais quand à leur tonalité exacte d'origine, il ne faut pas exagérer. Les photos d'époque en attestent car en fonction de leur qualité et de la luminosité au moment de la prise de vue, ces deux tons apparaissent soit effectivement assez foncés dans l'ensemble, soit bien plus clairs (voir photos ci-dessous).

 

Les peinture nitrocellulosiques utilisées il y a 70 ans ont eu tout le temps de s'altérer de par leur nature chimique (les peintures ne s'éclaircissent pas forcément dans le temps mais peuvent aussi s'obscursir par une attaque oxydative (voie chimique) voire par des attaques biologiques (champignons etc.). Par ailleurs, personne de vivant à ce jour il me semble, et qui aurait au moins cotoyé de très près ces chasseurs dans leur contexte d'époque, ne peut confirmer les tons exact de ces deux gris.  Alors messieurs j'me la pète qui prétendent connaître les tons exacts de ce camouflage alors que même leur grand-père n'a jamais vu un seul la5 ou la7 de sa vie, soyez un peu plus humbles et moins impératifs (cela vaut pour toutes les autres couleurs de camouflages qui ont tant fait couler d'encre...)

 

Pour les maquettistes, ce qui compte c'est de se faire plaisir et pour les plus exigeants, d'utiliser des couleurs compatibles avec les données issues des écrits historiques et leur propre appréciation de photos d'époque...surtout pour les différences de tons justement (voir photos ci-dessous à titre d'exemples). Certains d'entre nous, maquettistes plastoc, ne seraient-ils pas capables de modifier un tantinet certains tons de camouflages, tout en gardant bien entendu la tendance générale, uniquement par esthétique?

                                                                                     

Les gris du camouflage russe de la seconde guerre mondiale - Du gout et des couleurs
Les gris du camouflage russe de la seconde guerre mondiale - Du gout et des couleurs
Les gris du camouflage russe de la seconde guerre mondiale - Du gout et des couleurs
Les gris du camouflage russe de la seconde guerre mondiale - Du gout et des couleurs

On constate bien à partir de ces quelques clichés d'époque recueuillis sur le net (et il en existe bien d'autres) que la différence de tonnalité entre les deux gris est et restera problèmatique.

 

En résumé, ceux qui adoptent les deux tons de gris du fameux camouflage russe depuis toujours considérés comme corrects ou les deux "nouveaux" tons un peu plus foncés auront raison ou pas tort.

 

PO

Rédigé par scalefighters PO et JLM

Publié dans #BlaBla

Repost 0
Commenter cet article

Alexandre 03/03/2015 07:21

Stupéfiant ce travail de précision et dans le souci des détails à propos de toutes les maquettes. Une passion que j'admire beaucoup. Et entièrement d'accord pour dire que c'est impossible de définir la couleur à cette époque. Sur les documentaires, c'est encore pire.

scalefighers 04/03/2015 06:53

Merci Alexandre pour cette critique constructive. Faites-vous également des maquettes?